Accueil > A la une ça !

JOUR DE CARENCE POUR LES AGENTS PUBLICS : INJUSTE ET DEMAGOGIQUE

mardi 21 novembre 2017

Alors que la loi de finances 2018 prévoit l’instauration d’un jour de carence dans la Fonction publique à partir du 1er janvier, l’analyse de l’UNSA Fonction Publique sur la démagogie et l’injustice de cette mesure vient d’être confirmée par la publication du rapport annuel sur l’état de la Fonction publique et par une étude de l’INSEE.

En 2012, alors que le jour de carence vient d’être instauré sous la présidence de Nicolas Sarkosy, la proportion de salariés absents au moins un jour au cours d’une semaine pour raisons de santé, dans les différents versants de la Fonction publique est de 3,8 % (3,7% en 2011) et de 3,6% pour les salariés du privé (3,8% en 2011).

En 2014, le jour de carence est supprimé, cette même proportion évolue ainsi : 3,9% dans la Fonction publique et 3,8% dans le privé. En 2015, ces chiffres sont inversés.

De plus, 2/3 des salariés français sont couverts par leur convention collective ou par leur mutuelle.

L’étude de l’INSEE publiée vendredi 10 novembre confirme cette analyse.

Pour l’UNSA Fonction Publique, une mesure moderne aurait consisté à une réflexion sur l’opportunité de couvrir réellement pour tous ces trois jours de carence.

Une réflexion doit être engagée autour de la protection sociale des agents publics.

Pour en savoir plus :

http://www.unsa-fp.org/?Mesure-de-l-impact-du-retablissement-du-jour-de-carence-effets-contre-intuitifs

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL