Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

Orange va recruter 2500 salariés en 2018

Orange

vendredi 18 mai 2018

Jeudi 17 mai, l’opérateur téléphonique part à la rencontre des candidats dans onze villes de France avec un forum Hello jobs qui permet de découvrir les métiers et la transformation du groupe. Cybersécurité, néo-banque, ingénieurs, technicien réseau... Orange recrutera cette année 2500 salariés.

Hello jobs ! Orange donne rendez-vous aux demandeurs d’emploi dans onze villes de France jeudi 17 mai. L’opérateur téléphonique veut recruter 2500 personnes cette année et part à leur rencontre. « La plupart de ces emplois sont en région : près de 300 par exemple en Bretagne », explique Fabienne Dulac, directrice exécutive d’Orange France.

Imaginer les métiers de 2030

Outre des offres de stages et d’emplois, les candidats pourront participer à des tables rondes avec des experts d’Orange et des partenaires sur les métiers de demain : cyberdéfense, intelligence artificielle, néo-banque, trouver des conseils, découvrir les dernières innovations du groupe qui emploie 150 000 personnes dans le monde dont 91 000 en France.

Le nombre de recrutements n’a rien d’exceptionnel. « Depuis six ans, la moyenne était de 2000 recrutements par an. Nous amplifions désormais ce mouvement. » Le solde net d’emplois continue cependant à reculer : une embauche pour deux départs en retraite.

L’objectif est de réussir le virage de la transformation numérique. Plus que jamais, Orange fait le pari de l’agilité pour s’adapter à un environnement en pleine effervescence. En 2030, selon une étude récente, sur dix emplois, six seront nouveaux, 10% des emplois actuels auront disparu et 50% des emplois actuels auront dû évoluer.

Vertigineux ? Oui, un peu. « Nous devons fonctionner en mode agile, reconnaît Fabienne Dulac. Faire évoluer la culture de l’entreprise sans renoncer à nos valeurs. Cela nous oblige à penser et à s’organiser différemment. » Priorité désormais à la diversité des parcours.

Tout est fait pour renforcer cette agilité et faciliter les adaptations futures en misant notamment sur les jeunes. « Ils cherchent de la transparence, du sens et veulent avoir de l’impact. » Non sans frottements parfois. Car ces attentes viennent bousculer les organisations hiérarchiques traditionnelles.

Par petites touches, le géant des télécoms fait sa mue. Exemple avec ce laboratoire qui accueille 30 jeunes chaque année. À charge pour ces derniers de proposer à la direction générale des projets. L’accueil de 5000 personnes en alternance et de 5000 stagiaires facilite aussi cette transformation.

Fabienne Dulac en est persuadée : « C’est la diversité des regards qui nous aidera à sortir des carcans. Nous avons besoin d’équipes pluridisciplinaires. » Une politique de recrutements qui n’hésite pas non plus à faire le pari de la reconversion professionnelle.

Hello Jobs dans 17 villesLe forum de l’emploi se répartit autour de stands regroupant les principaux pôles d’activité de l’opérateur téléphonique : réseaux et systèmes numériques d’information, numérique et innovation, le commercial et la relation clients, la cyberdéfense, Orange Bank, la RSE et la fondation Orange. Les onze villes concernées : Lille (palais de la Bourse), Paris ( Tripot Régnier), Caen (centre des congrès), Rennes (halle Martenot), Bordeaux (Faïencerie), Montpellier (hôtel de la French Tech), Marseille (Orange Vélodrome), Lyon (Palais de la Bourse), Nancy (galerie Artem), La Réunion (Epitech Saint-André), Guadeloupe (hôtel Salako). 

Source : ouest-france.fr (14 mai 2018)

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL