Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

Ordonnances : des féministes dénoncent les conséquences pour les femmes

Social/France

jeudi 14 septembre 2017

Les textes risquent, selon elles, d’« accroître les inégalités professionnelles » entre les femmes et les hommes, Une cinquantaine de personnalités et organisations féministes dénoncent les conséquences des ordonnances réformant le code du travail dans une tribune publiée sur Mediapart ce mercredi. « Les salariés les plus touchés par la réforme sont ceux en CDD ou travaillant dans des petites entreprises. Deux catégories où les femmes sont surreprésentées. Plusieurs mesures vont donc peser particulièrement sur les femmes et accroître les inégalités professionnelles », estiment les signataires, qui appellent le président de la République, Emmanuel Macron, et la secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, à ne pas « brader les droits des femmes » aux « exigences du Medef ».

Parmi les mesures dénoncées figure le plafond « très faible » des indemnités prud’homales, « qui s’appliquera demain par exemple si vous êtes licenciée par manque de disponibilité en raison de votre situation de famille ou en raison d’un handicap ». Parmi les signataires figurent notamment la militante féministe Caroline De Haas, la secrétaire générale de la FSU Bernadette Groison, la dirigeante CGT en charge de l’égalité femmes/hommes Sophie Binet, l’économiste Françoise Milewski ou encore les associations les Effronté-e-s et Osez le féminisme

Source : liberation.fr (6 septembre 2017)

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL