Bas

Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

fontsizedown diminuer le texte
fontsizeup augmenter le texte
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression

Réforme des retraites : l’UNSA a rencontré le Haut-Commissaire

mardi 3 juillet 2018

Dominique Corona, Secrétaire national en charge de la protection sociale et Annick Fayard, Conseillère nationale en charge des retraites, ont rencontré, vendredi 29 juin, Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire en charge de la Réforme des Retraites et son équipe.

Cette réunion avait pour objectif d’aborder les droits non contributifs et leur prise en compte dans un nouveau régime universel.

Lors de cette réunion, nous avons évoqué les périodes de chômage indemnisées, non indemnisées, les périodes assimilées au titre de la maladie-maternité, de l’invalidé et de l’incapacité.

Aujourd’hui, dans le système actuel, la plupart de ces périodes donne droit à des durées d’assurances en trimestres. En ce qui concerne l’octroi de points pour la retraite complémentaire obligatoire, toutes ces périodes sont prises en compte à l’exception du chômage non indemnisé.

Pour l’UNSA, il est indispensable que le futur système suive les mêmes règles avant d’assurer à chaque futur retraité un revenu de remplacement le moins éloigné possible des revenus d’activité. Dans ce cadre, l’UNSA sera particulièrement vigilante quant au salaire de référence qui sera pris en compte pour l’octroi de droits à la retraite.

Lors de cette réunion les minimas de pension ont été aussi évoqués. Pour l’UNSA, il est important de bien différencier ce qui relève de la solidarité qui doit être financée par l’impôt de ce qui relève de la contributivité et donc financée par les cotisations sociales.

Dans ce cadre, pour l’UNSA, quel que soit le système de retraites, il est indispensable de différencier le minimum vieillesse ( ASAP), qui doit être réservé aux assurés sociaux n’ayant pas eu de revenu d’activité, du minimum de pension qui, lui, a pour objectif de compléter la pension des assurés sociaux ayant eu notamment de faibles revenus d’activité se traduisant par une faible pension.

La prochaine réunion traitera des droits familiaux.

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL
Haut