Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

SmartStores, nouveaux locaux… Orange fait de Rennes sa Silicon valley

Orange

lundi 14 mai 2018

À Cesson-Sévigné, près de Rennes, c’est une ville dans la ville, qu’Orange business services est en train de bâtir. | DR

Orange business services s’implante plus que jamais à Rennes, en Bretagne. Derniers projets en date ? Le déménagement de centaines de salariés en 2019. Et un second SmartStore au centre commercial Alma.

Ça bouge du côté d’Orange- Et à toute vitesse. Selon nos informations, [Orange business services-va signer dans les prochaines semaines pour occuper 5 000 m2 d’un nouveau parc tertiaire en voie d’achèvement, près de ses actuelles implantations, à Cesson-Sévigné.

10 000 m2 de locaux

Un programme de Rennes Métropole et du promoteur Imocia appelé Énergies, avec pour voisins EDF, Canon, Thomson, Cap Gemini, Technicolor… à 200 m de la future station de métro Atalante.

Dans un second temps, pourrait occuper 5 000 m2 supplémentaire. Soit 10 000 m2 de locaux, au total, pour accueillir, à terme, entre 700 et 800 salariés… Les premières équipes pourraient prendre leur quartier dès le début de l’année 2019.

Le campus Clos Courtel accueillera, fin septembre 2019, 900 chercheurs et techniciens disséminés aujourd’hui sur les 4 sites rennais. | DR

Regrouper les sites

Ce projet s’inscrit dans la volonté du groupe de regrouper et rationaliser ses activités rennaises, qui emploient 5 000 salariés.

Pour rappel, une majorité travaille dans les deux principaux sites, rue du Patis-Tatelin, près des Gayeulles (Orange park), et rue du Clos Courtel, à Cesson-Sévigné, le reste étant dispatché dans un centre technique en bord de Vilaine en centre-ville, dans deux autres complexes au Sud de la ville, avenue Fréville (Orange avenue) et à Saint-Jacques-de-la-Lande (1)… et dans une trentaine d’autres bâtiments disséminées ici et là.

À noter que, toujours selon nos informations, ces deux sites de Fréville et de Saint-Jacques ne seraient pas concernés par le regroupement. Au contraire, le premier, avenue Fréville, a déjà fait l’objet de deux réaménagements et devrait même être consolidé.

Orange souhaite regrouper et rationaliser ses activités rennaises, qui emploient 5 000 salariés. | SERGIO PEREZ

Une ville dans la ville à Cesson

À Cesson, c’est une ville dans la ville qu’Orange business services est en train de bâtir. Onze mini-campus, 44 000 m2 au total, existent déjà, accueillant principalement des ingénieurs qui fournissent des services de communication aux PME, grandes entreprises, banques et administrations dans le monde entier.

Un achat par carte bancaire ? C’est ici, par le réseau monétique d’Orange business services, que transitent les transactions du Crédit agricole à partir des terminaux de paiement des commerçants.

900 chercheurs et techniciens

Au même endroit, au pied de la future station de métro Atalante se construit en ce moment le projet C3- le campus Clos Courtel. Une des opérations immobilières les plus importantes du groupe qui va réunir sur un seul et même lieu les équipes recherches et développement d’Orange Ouest.

Ce nouvel ensemble de 17 000 m2 - avec restaurant, cafétéria, amphithéâtre, laboratoires, showroom, incubateur - accueillera, fin septembre 2019, 900 chercheurs et techniciens disséminés aujourd’hui sur les 4 sites rennais.

C’est là que le groupe compte poursuivre le développement de ses innovations dans le cloud, la cyberdéfense, les réseaux, le big data et les applications mobiles.

Le centre Cyber défense d’Orange, à Rennes. | Thomas BREGARDIS

Un projet pharaonique

À terme, Orange réfléchirait à un moyen de relier toutes ces installations cessonnaises, en bord de rocade, avec un autre projet pharaonique de 10 000 ou 20 000 m2 de surface, à proximité des bâtiments actuels, où viendrait s’installer la direction d’Orange Ouest, aujourd’hui basée près du parc des Gayeulles. Ce n’est donc qu’un début.

Un SmartStore à Alma

À Cesson-Sévigné, près de Rennes, c’est une ville dans la ville, qu’Orange business services est en train de bâtir. | DR

En parallèle, Orange travaille actuellement à transformer sa boutique du centre commercial Alma en SmartStore. Ce serait le 2e sur Rennes. Le premier a ouvert en novembre dans la galerie marchande du centre commercial Grand Quartier, à Saint-Grégoire.

Dans ces boutiques, les clients peuvent manipuler des produits connectés présentés en libre-service.

Un mégastore en centre-ville de Rennes

Orange réfléchit également à ouvrir un grand magasin mégastore - comme celui installé depuis 2016 à deux pas de l’Opéra, à Paris, le plus grand de la marque - en centre-ville de Rennes.

Des recherches sont en cours pour dénicher un espace compris entre 250 et 400 m2. Contacté, Orange n’a pas souhaité commenter tous ces projets.

Source : ouest-france.fr (25 avril 2018)

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL