Warning: imagejpeg(local/cache-vignettes/L500xH250/1000000000000500000002805673c9f653529e88-2-fdf3d.jpg.tmp): failed to open stream: Disk quota exceeded in /homepages/12/d352101875/htdocs/unsa/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 520

Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

Télécoms : Altice sépare ses activités américaines et européennes

Télécoms

jeudi 11 janvier 2018

Le groupe détenu par Patrick Drahi va séparer ses activités dans un but de ’transparence’ pour les actionnaires.

Altice a annoncé dans la nuit de lundi à mardi la séparation de ses activités américaines et européennes pour davantage de ’transparence’, mais les deux nouvelles entreprises restent contrôlées par le milliardaire français Patrick Drahi.
Les deux entités ont été rebaptisées Altice USA, qui comprend les câblo-opérateurs Suddenlink et Cablevision (Optimum), et Altice Europe (SFR, Portugal Telecom, BFM, Libération, L’Express…).

Décision prise après le départ de Michel Combes. Cette décision intervient deux mois seulement après que Patrick Drahi a repris lui-même les commandes suite à une chute boursière spectaculaire de l’action ayant entraîné le départ du PDG Michel Combes. ’C’est un moment important pour le groupe afin de se concentrer sur nos opérations existantes’, a déclaré Dexter Goei, le directeur général d’Altice USA, lors d’une brève conférence téléphonique.

Télécoms : Altice sépare ses activités américaines et européennes

Choix pensé pour les actionnaires. Selon lui, la séparation a été le fruit d’un débat récurrent en interne et vise également à répondre à une demande de ’transparence’ d’actionnaires désemparés par la structure jugée ’complexe’ d’Altice. ’Dans la durée nous espérons que la clarté et la simplicité de la structure vont aider nos actionnaires à soutenir par la suite les initiatives’ engagées, a tenu à souligner le responsable. ’L’ADN de notre groupe est d’essayer de grossir dans la durée’, a-t-il conclu.

Chaque entité va se recentrer sur ses marchés. Cette restructuration se fera par le biais d’une répartition secondaire d’actions (spin-off) qui séparera Altice USA de Altice NV, la maison-mère du groupe de droit néerlandais. ’La séparation permettra à chaque entité de se concentrer davantage sur les opportunités de création de valeur sur leurs marchés respectifs et assurera une plus grande transparence pour les investisseurs’, souligne-t-on de même source.

Source : europe1.fr (9 janvier 2018)

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL