Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

Pour ou contre... le télétravail ?

Social/France

vendredi 21 juillet 2017

Aujourd’hui, seulement 24%des salariés français travaillant dans un bureau pratiquent le télétravail de façon régulière ou occasionnelle (Ipsos, 2016). Début juin, un rapport a été remis à la ministre du Travail pour mieux encadrer cette pratique.

POUR

Bosser depuis son canapé, ça fait rêver ? En tout cas, télétravailler peut permettre une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle, "notamment grâce à la réduction des temps de transport", explique Catherine Boisseau Marsault, de l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise : "Cela permet de se lever plus tard le matin et d’avoir plus de temps pour faire du sport, des courses, etc", ajoute-t-elle.

Il faut dire que le temps de trajet pèse souvent lourd dans les journées des salariés. Par exemple, à la Société Générale : "Il est de 57 minutes par jour et par salarié, dans les entités en télétravail », explique Marie Langlade Demoyen, directrice de la responsabilité sociale au travail du groupe, qui a signé un accord sur le télétravail. "Dans les services où c’est possible, les collaborateurs peuvent effectuer jusqu’à deux jours de télétravail par semaine", ajoute-t-elle.

Ces journées sont fixes et prévues en accord avec lemanager. Résultat : "96 % des salariés qui le pratiquent s’estiment plus épanouis, et 96 % des managers trouvent que les performances des salariés concernés se sont maintenues ou ont augmenté".

CONTRE

Si le télétravail a beaucoup d’avantages, il peut aussi avoir des inconvénients. "Il y a toujours un risque de surinvestissement des télétravailleurs : certains travaillent plus pour mériter l’accès au télétravail", explique Catherine Boisseau Marsault, "ce qui peut entraîner des difficultés à séparer vie personnelle et vie professionnelle, mais les entreprises ont tendance à encadrer les choses en définissant des plages horaires de télétravail", précise-t-elle.

C’est le cas à la Société Générale. "Les horaires de travail restent les mêmes qu’au bureau les jours de télétravail", explique Marie Langlade Demoyen. Enfin, l’autre inconvénient principal peut être le manque de contact humain : télétravailler signifie travailler seul chez soi, et non entouré de ses collègues.

Mais cela ne vaut que si le télétravail est permanent, ce qui reste peu courant. "Le télétravail total est très rare en France, souvent on reste sur une ou deux journées par semaine", conclut Catherine Boisseau Marsault.

Source : lesechos.fr(17 juillet 2017)

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL