Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

Retraites : le scénario qui inquiète les fonctionnaires

Social/France

vendredi 16 mars 2018

Sur le plateau du 12/13, le journaliste David Boéri fait le point sur la réforme des retraites, critiquée par une étude de l’IFRAP selon laquelle une majorité de fonctionnaires sortiraient perdants.

Concernant la réforme des retraites, Emmanuel Macron avait promis la fin des régimes spéciaux et l’alignement du public sur le privé. Mais une étude publiée ce lundi 12 mars met de l’huile sur le feu. Selon elle, les fonctionnaires seraient perdants. Pour quelle raison ? ’C’est la fondation IFRAP, un cercle de réflexion libérale, qui a fait ces calculs. L’étude se base sur un échantillon de 4 000 cas types de fonctionnaires d’État’, commente le journaliste David Boéri. ’Résultat : sur une pension moyenne de 2 321 euros, le manque à gagner serait toujours en moyenne de 179 euros par mois. Seul un tiers des retraités de la fonction publique gagneraient avec l’alignement sur les règles du secteur privé’, ajoute-t-il.

Le Conseil d’orientation des retraites est plus optimiste

’Et l’IFRAP de conclure qu’une réforme appliquée dès 2022, avec un âge de départ à la retraite repoussé à 65 ans, permettrait d’économiser près de 13,8 milliards d’euros par an. Il n’y aurait donc plus de déficit’, explique-t-il. Toutefois, une autre étude réalisée par le Conseil d’orientation des retraites (COR), qui avait lui aussi comparé les régimes en 2015, est arrivée à un résultat inverse. ’Il avait trouvé une bonification moyenne de 2,5% pour les retraités du public. La différence s’explique parce que le COR est parti de situations réelles ; ce ne sont pas des cas théoriques. Or, de plus en plus de salariés ne font pas toute leur carrière dans la fonction publique ; ils peuvent donc cotiser dans plusieurs régimes. Tous ces calculs restent pour l’instant incomplets. De la réforme promise par Emmanuel Macron pendant sa campagne, on ne connait que le grand principe : chaque euro cotisé doit donner le même droit à le retraite. C’est un système par points. [...] Reste donc à préciser comment seront calculées les équivalences entre public et privé’, conclut David Boéri.

Source : francetvinfo.fr (12 mars 2018)

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL