Accueil > A la une ça !

Des PTT à Orange, pour les nuls.

mercredi 11 janvier 2017

A l’origine étaient les PTT (Postes, télégraphes et Téléphone), une administration d’état au sein du ministère des PTT.

Dans les années 1970 à 1980, le déploiement du réseau cuivre est financé par l’état, ce réseau couvrira TOUT le territoire permettant à TOUS d’accéder au téléphone et aujourd’hui au net. C’est ce réseau, que l’on appelle la boucle locale, qui supporte encore aujourd’hui le flux internet de TOUS les opérateurs.

1988 France Télécom se sépare de la Poste en devenant société de service public
1990 France Télécom devient un exploitant de droit public.
1995 France Télécom devient fournisseur d’accès internet via Wanadoo.
Préparation de l’ouverture à la concurrence au 1er janvier 1997 avec transformation en société anonyme et ouverture du capital la même année, l’état reste majoritaire. Jusqu’à cette date les personnels sont presque exclusivement des fonctionnaires.
Entre 2000 et 2003 France Télécom rachète la marque Orange. En septembre 2004, l’état n’est plus majoritaire au sein du capital mais reste très largement le 1er actionnaire.
Le 1er juillet 2013 France Télécom devient Orange.

Pourquoi ce bref rappel de notre histoire ?

Parce qu’aujourd’hui il est de bon ton pour certains de pratiquer « l’orange bashing ».
Parce qu’aujourd’hui le « révisionnisme » permet pour les chantres de l’ultra libéralisme de continuer de réciter leur fable comme quoi les fonctionnaires sont forcément archaïques et incompétents.
Parce qu’aujourd’hui il faut reconnaitre que c’est grâce à une volonté politique qui a fait le choix de lourds investissements que nous avons ce réseau. Réseau que le régulateur a permis à tous d’utiliser à un coût très faible.
Parce qu’aujourd’hui nos clients, quel qu’ils soient, sont bien incapables de donner le statut de leur interlocuteur d’Orange.
Parce qu’aujourd’hui nos collègues travaillent identiquement, avec les mêmes compétences, la même envie, quel que soit leur statut.
Parce qu’aujourd’hui la vraie question est de savoir si la priorité est à l’investissement ou aux dividendes.

L’UNSA s’adressera à tous les candidats à l’élection présidentielle pour leur demander quelle sera leur politique concernant les télécoms en général et le devenir d’Orange en particulier.

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Extranet | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL