Bas

Accueil > Nos Publications > Revue de Presse

fontsizedown diminuer le texte
fontsizeup augmenter le texte
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression

Consolidation : Free entre dans la danse et serait intéressé par Orange

Télécoms

vendredi 22 juin 2018

L’opérateur de Xavier Niel se serait positionné pour entrer au capital d’Orange dont l’Etat détient 23%.

A l’heure où le rapprochement entre Bouygues Telecom et SFR ne fait guère de doute, l’opérateur de Martin Bouygues ayant confirmé avoir fait une offre, restée sans suite, c’est au tour d’Iliad/Free de se retrouver au centre de rumeurs. Selon La Lettre de l’Expansion, Xavier Niel, en personne, serait allé à ’l’Elysée fin mai plaider à son tour pour une consolidation des télécoms. Et surtout, pour se déclarer intéressé par un rapprochement avec Orange’. Une proposition qui intervient à l’heure où l’Etat étudie des scénarios de sortie de capital de l’opérateur historique, à savoir 13,4% en direct et 9,5% via Bpifrance.

Dans cette optique, l’Elysée aurait d’ailleurs sondé en catimini en octobre dernier, Altice, Bouygues Telecom et Vivendi. Si l’exécutif affirme recevoir régulièrement des PDG de grandes entreprises afin de discuter des secteurs économiques dans lesquels ils officient, pour un proche du pouvoir ces entretiens sont tout sauf une coïncidence : « Quand on sonde à ce niveau , c’est que l’on est un peu plus qu’en mode exploratoire » a t-il confié dans les lignes des Echos et d’ajouter que « l’Etat est probablement prêt à vendre sa part , mais il ne trouve pas encore le bon acheteur , ni le bon schéma ».

En mars dernier lors de la présentation des résultats annuels d’Iliad, Xavier Niel s’est pour sa part dit convaincu que la consolidation des télécoms en France serait un sujet dès 2018. Cela semble donc le cas. De son côté, Stéphane Richard s’est montré, début juin, catégorique sur le fait qu’Orange ne sera aucunement concerné par un projet de consolidation et d’estimer toutefois ’qu’il y a un opérateur de trop’. Avant d’assurer enfin qu’il ’n’a jamais été question qu’Orange fusionne avec Free’, l’Arcep l’interdirait.

Source :  .universfreebox.com (18 juin 2018)

Contact :

  • UNSA Orange
  • mél : orange@unsa.org
  • tél. : +33 (0)6 43 58 04 45
Haut